Features

Download

Online

Gallery

Blog

Sweet Home 3D Blog

This blog presents news and tips about Sweet Home 3D.

And you, how do you use your Sweet Home 3D? Episode 7

 Sweet Home 3D is often used at school, everywhere in the world, and we like it! In France, it was the start of term last week, a good occasion for us to contact Jean-Luc Delmas, mathematics teacher in a secondary school in Versailles, to ask him how he used Sweet Home 3D in his classrooms. Some years ago, he posted in the forum a funny film made with his pupils, and although he is just retired now, he nicely and pedagogicaly answers to our questions.

 C’est la rentrée des classes !
Sweet Home 3D est beaucoup utilisé dans les écoles, en France ou ailleurs, et cela nous plait bien ! A l’occasion de cette semaine de rentrée scolaire, nous sommes allés rechercher l'un des meilleurs articles du forum en provenance d’une école. C’était en 2010, et nous découvrions un petit film vraiment sympa réalisé au collège Rameau de Versailles, proposé par Jean-Luc Delmas, professeur de mathématiques.
Nous avons recontacté Jean-Luc Delmas et, bien que tout nouvellement retraité, il a gentiment répondu à nos questions et nous faire partager son expérience pédagogique.

- Quel a été votre usage professionnel de Sweet Home 3D ?

J'étais professeur de Mathématiques et, dans le cadre d'un projet ambitieux au collège, j'ai utilisé intensivement Sweet Home 3D. Ce logiciel libre m'a beaucoup plu ; j'en ai été le promoteur auprès d'amis et je l'utilise aussi de temps en temps pour mes besoins propres.
Entre 2009 et 2011, notre collège, à Versailles, devait être démoli pour être remplacé par un nouveau collège à construire sous nos yeux. Un de mes collègues de technologie m'a proposé de bâtir un projet avec deux classes de 5ème successives (élèves de 11, 12 ou 13 ans - NDLR) pour réaliser la maquette virtuelle des deux collèges. C’était ambitieux ! Mais, enthousiastes, nous nous sommes lancés à raison d'une heure par semaine en classe dédoublée la première année, en classe entière la seconde année.
Il est évidement totalement impossible, en un an, de faire réaliser complètement de tels projets par des élèves de cet âge. Ils en ont donc réalisé une partie que j'ai largement complétée.
Mais le résultat est intéressant et a beaucoup plu.


Maquette de l'ancien collège

1. La 1ère année (2009-2010) : l'ancien collège

Au début les élèves ont réalisé la maquette des deux salles dans lesquelles nous travaillions. En l’absence de plans précis, il a fallu prendre des mesures et réaliser un plan à la main. Cette tâche est difficile pour des élèves de cet âge et nous a pris du temps. Nous avons réparti le travail et petit à petit l'ensemble s'est construit. Un binôme d'élèves s'est montré particulièrement motivé et a établi le plan d'ensemble de la salle informatique.


Le premier exercice réalisé : la maquette de la salle d'informatique

Pendant les vacances de Noël, j'ai eu l'idée d'utiliser Sweet Home 3D pour extraire des prises de vues puis de les monter en une vidéo, la fonction vidéo n'existant pas encore dans Sweet Home 3D. Cependant, même en s'organisant et en répartissant le travail entre des groupes d'élèves, la tâche s'avérait fastidieuse. Je me suis alors mis à programmer un plug-in en Java, langage que je ne connaissais pas encore, pour automatiser cette tâche. Ce fut un peu difficile mais la documentation était très complète et petit à petit j'y suis parvenu (pour plus de lisibilité, nous avons coupé ici la description du plug-in, un travail admirable - NDLR). J'ai demandé de l'aide à Emmanuel Puybaret qui lui-même était en train de développer la même fonctionnalité.
Puis nous est venu l'idée de raconter une histoire à l'aide de la vidéo. Un groupe d'élèves a élaboré l'histoire avec l'aide d'un collègue de français pendant que d'autres se sont familiarisés avec les outils de construction de la trajectoire, différents groupes devant réaliser chacun une séquence. C'était un peu technique pour eux et il manquait la convivialité du module qui est arrivé plus tard dans Sweet Home 3D. Notre maquette virtuelle de l'ancien collège (1200 élèves) étant très partielle, je me suis par ailleurs occupé des extérieurs (les salles non visitées n'existent pas dans la maquette ; seules les façades sont créées).
Sur la fin, pendant que des élèves terminaient des séquences annexes, un petit groupe est venu en studio pour enregistrer la bande son avec l'aide d'un collègue de musique. Une élève racontait l'histoire en voix off. L'histoire a été découpée en phrases de longueur ajustée au film.

Il m'a fallu ensuite faire vite pour que le film puisse être présenté en fin d'année à la journée portes ouvertes.
Malheureusement, faute de temps, j'ai du choisir l'option minimale pour le rendu (qui est cependant très sympathique ! NDLR).

2. La deuxième année (2010-2011) : le nouveau collège en cours de construction

Contrairement à l'ancien collège, nous disposions de plans très précis que l'architecte a bien voulu nous transmettre sous forme de fichiers.
Je me suis rendu compte qu'avec Sweet Home 3D (tout au moins avec la version dont nous disposions à l'époque), il n'était pas facile de travailler de façon précise à partir du fond de plan. Nous avions un grand nombre de fenêtres, portes, etc., à placer et de petites erreurs pouvaient avoir de lourdes conséquences, ces objets sortant des murs ou disparaissant. Ce problème était aggravé par le fait que de nombreux murs n'étaient ni parallèles ni perpendiculaires à l'axe des abscisses.
Nous avons donc décidé de fournir aux élèves le plan d'architecte sous forme de dessin dans Libre Office et de les familiariser avec le système de coordonnées à deux dimensions qu'ils découvraient.
Nous avons commencé par le bâtiment Est, plus simple et avons réparti le travail entre les groupes d'élèves. Nous avons pu ainsi recueillir des données numériques précises.


Maquette du nouveau collège

Cependant la mise en œuvre était nettement plus technique qu'avec Sweet Home 3D, très intuitif. Les élèves ont eu du mal à se familiariser avec le système de coordonnées, puis à être suffisamment précis dans leurs relevés. Enfin, bien qu'ils puissent contrôler immédiatement leur travail, cela ne se faisait qu'en 2D, ce qui pour eux était nettement plus difficile, plus conceptuel. En cas d'erreur, ils ne savaient pas analyser la situation pour en trouver l'origine.
Le processus a donc été un peu long et fastidieux, mais petit à petit, les plus forts aidant les plus faibles, le bâtiment se construisait.
En parallèle, je développais les outils logiciels (macros Libre Office et plug-in pour Sweet Home 3D) pour gérer des fonctionnalités qui nous manquaient dans Sweet Home 3D.
A la fin du 2ème trimestre, les élèves ont pu commencer à importer leur travail dans Sweet Home 3D, ce qui devenait beaucoup plus motivant. Ils ont pu commencer à réaliser la maquette du bâtiment Ouest. Certains se sont attaqués au bâtiment Nord, nettement plus complexe.
Mon collègue et moi, nous avons évidement dû vérifier le travail des élèves, corriger, compléter. Ils ont réalisé quelques vidéos ; j'ai complété... beaucoup !

A la fin de l'année, nous n'avions pas fini mais nous avons pu présenter une maquette virtuelle montrant l'essentiel. Nos élèves ont été très fiers de présenter leur travail aux autres classes. C'était vraiment intéressant car la maquette permettait de se faire une bonne idée de ce à quoi ressemblerait notre collège.
Prenant ma retraite en cette fin d'année, j'ai poursuivi encore quelques jours ce travail de façon à pouvoir laisser une maquette utilisable aux collègues. Nous rencontrions cependant des difficultés de taille mémoire car nos ordinateurs (à part quelques uns) n'étaient pas suffisamment performants. Ce qui n'est probablement plus le cas maintenant.

Enfin, pour répondre à votre demande, j'ai eu à cœur de me remettre à l'ouvrage pour corriger des erreurs, terminer ce qui ne l'était pas et réaliser de nouvelles vidéos. Mais, faute de temps, le rendu reste minimal.

- Quel est l’intérêt pédagogique de ce logiciel ?
 Quel accueil les élèves réservent-ils à cet exercice ? Le trouvent-ils facile ? Et par rapport à d’autres logiciels ?

Le projet que nous avons réalisé était très ambitieux et m'a demandé beaucoup d'investissement personnel. Je ne pense pas que beaucoup de collègues puissent se lancer dans une telle aventure.
Cependant, le logiciel est maintenant beaucoup plus performant qu'à l'époque. Les collèges sont dans leur structure en général beaucoup plus simples que notre nouveau collège. Il n'est peut-être pas impossible, dans le cadre d'un projet de l'ensemble des collègues de technologie, et en s'y prenant sur plusieurs années, de faire réaliser aux élèves la maquette complète de leur collège. Cela suppose une bonne préparation et probablement une "maquette corrigée" construite par les professeurs.
Cet outil permettrait ensuite à des générations d'élèves de s’entraîner à placer le mobilier, colorer les murs, etc. Plus modestement, le professeur peut proposer à ses élèves de réaliser la maquette virtuelle de leur salle de classe ou d'une maison dont il fournit les plans.
Je pense que l'outil est bien adapté à des élèves de 5ème. Son utilisation est très intuitive et facile. Ils sont capables de s'approprier rapidement les principales fonctions.
Ils rencontrent plus de difficulté au niveau de la précision et du respect des consignes données par le professeur.

En ce qui me concerne, je n'ai comparé Sweet Home 3D qu'à Google Sketchup. Je trouve ce logiciel nettement plus complexe à utiliser par des élèves de cet âge.

- Pensez-vous que les élèves soient sensibles au fait que le logiciel soit sous licence libre ?

Nous n'avions que peu abordé la question des logiciels libres et Open Source. Ils savaient que je développais un plug-in et en donc profité indirectement. Mais je ne pense pas que personnellement cela les touche beaucoup. Ils étaient plus sensibles au fait que Sweet Home 3D 3D était gratuit. Nous les avions encouragé à le télécharger et l'utiliser chez eux. Certains l'on fait.

- Pensez-vous qu’ils continuent à l’utiliser pour eux mêmes ou avec leurs parents ?

Je me souviens en particulier d'un élève, passionné par l'informatique, qui avait beaucoup travaillé chez lui. Je pense sans l'avoir vu depuis que lui ou ses parents n'hésiteront pas à utiliser Sweet Home 3D pour leurs besoins propre, mais je n'ai aucune information à ce sujet. Quelques autres élèves auront je pense la même attitude.

Merci beaucoup Jean-Luc Delmas. Bravo pour ce travail remarquable.
Dommage que vous soyez en retraite ;-) mais bonne retraite quand même !

A découvrir sur le même sujet (sélection)

En France :
http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/ordidactic60/wp-content/uploads/2010/06/tutoriel_decouverte_sweet_home.pdf
https://www.clg-leberange-baillargues.ac-montpellier.fr/content/sweet-home-3d
http://www.peo60.fr/ordi60/les-logiciels-ordi60/arts-plastiques/sweethome-3d/

A l’étranger :
http://www.sweethome3d.com/blog/2010/11/18/saudi_girls_video_projects.html

Et vous, n’hésitez pas à nous envoyer vos bons résultats scolaires !



    Get Sweet Home 3D at SourceForge.net. Fast, secure and Free Open Source software downloads
   
© Copyright 2006-2017 eTeks - All rights reserved