Features

Download

Online

Gallery

Blog

Sweet Home 3D Blog

This blog presents news and tips about Sweet Home 3D.

And you, how do you use your Sweet Home 3D? Episode 1

 Last March 2015, Claude has posted on the forum a picture of a castle he designed with Sweet Home 3D. Amazed and intrigued, we contacted him to ask some questions; then we had the idea of this new topic on the blog: « And you, how do you use your Sweet Home 3D? » (don't hesitate to propose your own story).

The interview is in French, but we summarize Claude’s great experience: Claude has moved 10 years ago in a village, in Touraine (France), topped by a turret, last vestige of a medieval castle. Intrigued, he gradually became an historian amateur, made a lot of archeological researches and he had the idea to virtually rebuild this castle. After trying different software, he chose Sweet Home 3D. The castle has grown up (with a file of 238 MB today!) while he was discovering more and more features in Sweet Home 3D. He also appreciates to be able to import Sketchup medieval furniture. Recently, he has shown his reconstitution to an Historical association: a long travelling into the castle, in front of 200 people totally amazed !

 Début mars 2015, Claude a posté sur le forum une photo d’un château réalisé avec Sweet Home 3D. Très impressionnés et intrigués, nous avons pris contact avec lui pour quelques questions et cela nous a donné l’idée de cette rubrique, « Et vous, vous faites quoi avec votre Sweet Home 3D ? » qui reviendra régulièrement. (n’hésitez pas à nous proposer aussi votre témoignage).

- Pourquoi, ou pour quel usage, avez-vous reconstitué cette forteresse ? Etes-vous historien amateur ou professionnel ?

Non, je suis directeur des Ressources Humaines. J’ai acheté, il y a 10 ans, une maison en Touraine dans le gros village de Rochecorbon. On y trouve une petite tourelle en bord de falaise qui est le monument symbolique de cette commune et qu’on nomme La Lanterne. Lorsque je posais la question de l’origine de cette tourelle, les explications étaient confuses et contradictoires. Je me suis mis en quête de la vraie histoire et, devenant petit à petit historien amateur, j’ai accumulé assez d’informations et de références historiques pour me faire une idée du château-fort qui existait au bord du plateau et dont il ne reste que la tourelle.
Maladroit au dessin mais à l’aise en informatique j’ai cherché un logiciel qui me permettrait de reconstituer ce château. Après quelques essais divers et variés j’ai fait un « cahier des charges » de ce logiciel :
- les logiciels de seule décoration intérieure ne convenaient pas
- les logiciels de conception 3D nécessitaient trop de temps pour l’apprentissage et pour la conception. Ils obligeaient à maîtriser également les logiciels de rendu.
- il fallait néanmoins un logiciel qui puisse dessiner des extérieurs, de grande dimension, et dans lequel je pouvais trouver ou facilement ajouter des objets et décors médiévaux.
Deux logiciels restaient alors : Sketchup et Sweet Home 3D. La rapidité de prise en main a rapidement milité pour Sweet Home 3D : en quelques minutes j’avais déjà fait une pièce, ajouté une fenêtre. Et bien m’en a pris, car le logiciel étant à la fois assez intuitif et puissant, j’ai régulièrement augmenté et complexifié l’objectif que je m’étais initialement fixé : au début je ne souhaitais dessiner que des formes représentant les murailles et principaux bâtiments du château, puis j’ai ajouté des textures, mis de la décoration intérieure, réalisé toutes les ouvertures (merci à l’Invisible Box !). Pour finir j’ai étendu mon projet autour du château, puis j’ai mis en relief la falaise.
J’en suis aujourd’hui à la 13e version majeure de mon château, avec un gigantesque fichier de 238 Mo.

- Quels ont été les principaux défis techniques ?

Mes difficultés ont été de trois ordres :
- le fichier grossissant, mon ordinateur McBook Pro plantait : écran figé, plus de réponse. La solution m’a été donnée par le développeur : augmenter la mémoire allouée. Bingo ! Tout est reparti et mon fichier continue de grossir, un embonpoint parfaitement géré par Sweet Home 3D.
- créer le relief du coteau a multiplié ma difficulté de gestion des niveaux. Aujourd’hui j’ai 12 niveaux différents depuis la base de la falaise jusqu’au sommet de la tourelle. J’ai utilisé Sweet Home 3D pour reconstituer un bâtiment qui avait des ½ et des ⅓ de niveau : pas de problème !
- l’absence d’objets médiévaux dans les bibliothèques de Sweet Home 3D. Une seule solution : aller piocher dans Sketchup ! Car Sweet Home 3D peut sans difficulté importer des objets créés dans Sketchup : il suffit d’exporter l’objet, texture comprise, pour pouvoir l’ajouter dans Sweet Home 3D en faisant bien attention au sens de l’objet (vue de face, de dessus,…), sa dimension et la bonne rubrique où le ranger.

Lorsque j’ai montré mes premières reconstitutions, quelle n’a pas été la surprise de mes interlocuteurs : « super, t’as fait ça comment ? », « t’as trouvé où cette image ? », « ah, c’était comme ça le château ?! »,… Et pourtant, ce n’était que des balbutiements :

J’ai toujours un peu de difficulté notamment dans les toits pour les ajuster parfaitement aux murs, mais surtout maintenant j’arrive à la limite des capacités de mon ordinateur : si j’ai d’autres programmes ouverts (messagerie, navigateur internet) ça rame à n’en plus finir, à l’ouverture comme à chaque modification ou changement de niveau. Je m’en sors en masquant (décochant) les objets décoratifs : arbres, végétation, personnages, que je ne réactive que lorsque je veux faire une photo. Mais là où la puissance de l’ordinateur est totalement dépassée, c’est dans la création de vidéos : Sweet Home 3D permet de saisissants travellings. Mais pour filmer un parcours faisant le tour du château, mon ordinateur me demande plus de 3 semaines de calculs ! J’ai trouvé un palliatif : je construis un parcours, j’en lance la lecture et j’enregistre l’écran (avec QuickTime Player), ça marche pas mal… Par contre, vu la dimension du château, environ 50 mètres de côté, la vidéo est très longue car on ne peut régler la vitesse de déplacement, adaptée pour se déplacer en intérieur. Je raccourcis la durée en accélérant la lecture de la vidéo…

- Quelles sont les réactions de votre entourage quand vous montrez ce travail ? Une anecdote amusante ?

J’ai projeté cette vidéo à une séance de la Société Archéologique locale : les deux minutes que duraient ce long travelling ont été deux minutes de silence ! Les 200 personnes présentes étaient bluffées tant ce type de film est prenant : on visite soi-même. Certes ce type d’image est connu, on connait des reconstitutions de grands châteaux ou de sites, mais là c’était notre château. Joli succès donc.

Un groupe de peintres pastellistes s’est lancé le challenge de faire un tableau du château basé sur ma reconstitution. Quelle belle surprise lorsque je leur ai apporté des vues prises sous différents angles : ces vues donnent du relief, justifiant le 3D final de Sweet Home 3D ! Ce groupe a largement relevé son défi en faisant non pas 1 mais 3 tableaux grand format, inspirés d’images très détaillées que permet le logiciel.

Aujourd’hui je pense que je suis allé au bout de mon projet, même si de temps à autre les évolutions du logiciel me permettent d’ajouter ou corriger quelques points : par exemple la couleur du dessus des murs. Pour la falaise j’ai trouvé un objet Sketchup que j’ai dupliqué 120 fois ! Il n’empêche que certains recouvrements font défaut et créent des ombres noires indues. Lorsque je fais des photographies en haute définition, je les retouche pour supprimer les détails gênants.
Par contre, point fort de Sweet Home 3D, je peux régler le zoom de l’ « appareil photographique » : je suis en « grand angle » lorsque je travaille, et je passe en téléobjectif lorsque je fais des photos, pour éviter les déformations optiques (murs inclinés notamment). Pratique.
En conclusion : le plus intuitif des logiciels de création, de nombreuses possibilités et fonctionnalités, un rapport qualité/prix époustouflant. Bravo Sweet Home 3D et son créateur !

Merci Claude Mettavant et bravo à vous !

Sur le même sujet, voir aussi les pages 11 à 13 du numéro d'avril 2015 du Bulletin municipal de la Mairie de Rochecorbon.



    Get Sweet Home 3D at SourceForge.net. Fast, secure and Free Open Source software downloads
   
© Copyright 2006-2017 eTeks - All rights reserved