Features

Download

Online

Gallery

Blog

Sweet Home 3D Blog

This blog presents news and tips about Sweet Home 3D.

And you, how do you use your Sweet Home 3D? Episode 9

 Gee is a young and talented author of comics and also a strong supporter of free software. In january 2014, he published on his blog an interesting article about the way he uses Sweet Home 3D for his work. At Sweet Home 3D, we like Gee too and Superflu, his super hero. Here is the Interview ot the artist (as promised in Framablog)!

 Gee est un jeune auteur de bande dessinée et par ailleurs un ardent défenseur du logiciel libre. En janvier 2014, il a publié un article sur son blog pour expliquer comment il aime utiliser Sweet Home 3D dans son travail. Nous aussi, on aime bien Gee et son super héros Superflu. Alors on l'a interviewé (comme promis dans un entretien dans le Framablog) !

- Gee, c'est votre vrai nom ?

C'est une version raccourcie et anglicisée de mon nom de famille (Giraudot). Contrairement à ce que beaucoup croient au premier abord, ça n'a donc rien à voir avec le mot « geek » (et ça se prononce « dji » et non pas « gui »). Sinon mon prénom c'est Simon. J'utilisais le pseudonyme Gee depuis longtemps sur les forums de discussion, c'est donc tout naturellement qu'il s'est imposé lorsque j'ai commencé à publier des bandes dessinées sur Internet.

- Comment vous avez entendu parler de Sweet Home 3D ? Comment l'utilisez-vous pour votre travail ?

Je l'utilise pour modéliser les décors de ma bande dessinée Les aventures inutiles de Superflu : j'aime beaucoup dessiner mes personnages ex nihilo, mais les décors m'ont toujours posé problème (je ne suis pas très doué avec les perspectives, les détails,...). C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je faisais très peu de décors au départ. Pour palier ce problème, j'ai commencé à prendre des photos de lieux qui me convenaient (couloirs, chambres) pour m'en servir comme base et dessiner par dessus. Au bout d'un moment, je me suis dit que c'était trop bête de me limiter à ce que je pouvais photographier (d'autant plus que j'étais aussi limité pour les angles de prise de vue, l'ameublement,...). C'est à ce moment-là que j'ai commencé à chercher un logiciel qui permette de modéliser des intérieurs facilement. Et parce que je suis un libriste convaincu, il fallait bien sûr qu'il soit sous licence libre !
Honnêtement, je ne me souviens plus exactement, mais je pense que j'ai dû chercher "logiciel libre aménagement 3D" ou quelque chose du genre sur un moteur de recherche. Je connaissais Blender pour la modélisation mais je voulais quelque chose de plus spécifique et plus direct (un peu comme l'éditeur des Sims mais en mieux !). Sweet Home 3D m'est tout de suite apparu comme la référence libre dans ce domaine.

Depuis, je l'utilise pratiquement à chaque épisode (sauf pour les épisodes en extérieur où je continue à faire des photos - ou à dessiner à partir de rien). Mais je pense très franchement que je n'utilise que 1% des capacités de Sweet Home 3D : je pose des murs, des meubles (qui ne correspondent pas forcément exactement aux meubles qu'il me faut, mais je veux surtout avoir la position, les dimensions et la perspective), je positionne ma caméra et je prends une simple capture d'écran ! Je sais que le logiciel a un mode de rendu qui produit sans doute de bien plus belles images, mais comme je ne me sers pas des captures elles-mêmes, je ne l'utilise pas.
Le gros avantage, c'est que j'ai enregistré mes pièces et que je peux les recharger et reprendre un autre point de vue quand je veux. Il m'arrive d'ailleurs très souvent de ne modéliser que la moitié d'une pièce (la partie visible, un peu comme un décors de théâtre) et d'ajouter l'autre côté beaucoup plus tard lorsque j'ai besoin que mes personnages y soient !

- Logiciel et créativité, ça fait bon ménage ?

On peut toujours penser que le logiciel « tue » la créativité en prémâchant le travail. Mais pour ma part, je suis assez décomplexé de ce côté-là : ce qui m'intéresse, c'est le résultat final, c'est produire quelque chose dont je puisse être fier. Est-ce que quelqu'un qui fait un dessin directement à l'encre a plus de mérite que quelqu'un qui commence par faire un brouillon crayonné ? Peut-être, mais au fond si le résultat est joli, peu importe !
Mais le mieux, c'est que parfois un logiciel peut inspirer de nouvelles choses aussi. Par exemple, sur Sweet Home 3D, le simple fait de pouvoir bouger la caméra partout m'a probablement inspiré des angles de vue que je n'aurais pas utilisé sinon. Et sur Inkscape (que j'utilise pour dessiner), je suis à peu près certain que mon style de dessin s'est aussi largement basé sur le fonctionnement des brosses et de la façon de gérer la tablette graphique...
Au fond, le logiciel, pour l'artiste, c'est juste un gros crayon un peu plus évolué, non ?

- Créativité et licences libres, ça fait bon ménage ?

En tant que libriste et membre actif de l'association Framasoft, je ne peux que répondre un gros OUI. Je ne vais pas refaire une apologie des licences libres, mais je n'imagine pas travailler autrement aujourd'hui. Utiliser des licences libres, c'est juste acter le fait que nous ne créons pas à partir de rien mais sur la base d'un socle, d'une culture et de références communes et partagées. Redistribuer son travail sous licence libre, c'est non seulement reconnaître cet état de fait mais aussi l'encourager et le faciliter.
Et pour donner un exemple concret, les licences libres, ça rapproche aussi : je n'aurais sans doute jamais eu l'occasion ni même l'idée m'associer à l'écrivain Pouhiou pour créer le Guide du connard professionel s'il n'avait pas lui-même libéré ses idées. C'est dans son premier roman #Smartarded que se trouve l'idée des connards professionnels : il est sous licence CC0, c'est-à-dire le domaine public volontaire. La licence libre est basée sur le concept de « cercle vertueux » qui veut que l'ouverture provoque plus d'ouverture et plus d'inspirations : c'est assez déstabilisant dans un paysage culturel dominé par une industrie de la culture ultra-verrouillée, mortifère et cynique à souhait, mais c'est sacrément rafraîchissant !

- Avez-vous entendu parler du concours pour l'anniversaire de Sweet Home 3D ?  Allez-vous nous proposer quelque chose ?

Je n'en avais pas entendu parlé mais je suis allé voir du coup (je ne vais quand même pas faire le coup du troll qui répond un laconique « non » à la question sans chercher plus loin !).
Proposer quelque chose, je ne sais pas trop. Comme je l'ai dit, je suis loin d'utiliser toutes les capacités de Sweet Home 3D : si je montre le rendu de mes scènes, ça ne va pas être très valorisant pour le logiciel (murs de base, aucune texture, aucune personnalisation, aucun rendu). Après, si vous acceptez les créations graphiques, je peux éventuellement proposer un exemple de dessin créé à partir de Sweet Home 3D 

Quoi qu'il en soit, bon anniversaire et longue vie à Sweet Home 3D !

Merci Gee ! Longue vie aussi à vos chouettes BD. Et oui, ça nous ferait plaisir un dessin rien que pour notre anniversaire



Avatar: Vedant Range

Re: And you, how do you use your Sweet Home 3D? Episode 9

i like this very much ,i am student and i use this. i am looking for sweet home 3d season 4

 

Avatar: ma tunisie

Re: And you, how do you use your Sweet Home 3D? Episode 9

merci beaucoup j'ai trops aimer les caricatures et les idée c'est très créatif d'utiliser le 3D, je vais essyer

    Get Sweet Home 3D at SourceForge.net. Fast, secure and Free Open Source software downloads
   
© Copyright 2006-2017 eTeks - All rights reserved